Les Réflexes Archaïques

Les Réflexes Archaïques

Pyramide des Apprentissages de William Shellenberger

Pour que le développement global du bébé et de l’enfant se fasse de façon optimale, chaque réflexe archaïque doit être intégré, et ce, dans un ordre bien précis. En effet, chaque réflexe qui s’inhibe prépare le terrain pour les réflexes suivants à intégrer.

Un réflexe mal intégré ne peut servir de base aux réflexes suivants. Puisque les réflexes primitifs servent à poser les bases du réseau neuronal, sur lesquelles les autres connexions vont s’appuyer. Leur non-intégration peut avoir des conséquences dans plusieurs sphères de la vie (les apprentissages, la gestion des émotions, l’équilibre et la posture).

Pour bien comprendre, il suffit de regarder le fonctionnement d’un bébé. Son fonctionnement moteur est relativement simple et peu performant. Il fonctionne exclusivement avec une motricité réflexe. Par exemple: mettez un doigt dans la paume de sa main et elle se ferme automatiquement, portez le par les aisselles et approchez ses pieds d’une table ou du sol et il se met à marcher,.. Le bébé n’a absolument pas décidé d’effectuer ces mouvements, ils sont réflexes!
Plus le bébé va réalisez ces mouvements et va se mouvoir dans l’espace et plus cette motricité incontrôlée et réflexe va laisser place à une motricité consciente et efficace. Les gestes seront de plus en plus fins et complexes.

Vous comprenez maintenant qu’il est aberrant de forcer et de mettre tout en oeuvre pour que l’enfant puisse se mettre debout et puisse marcher à l’âge de 1 an! L’enfant doit se mettre debout quand il en est capable, c’est-à-dire quand son système nerveux est suffisamment développé.
Plus un enfant passe par tous les stades du développement (effectuer des retournements, tenir assis, ramper, le sphinx, faire du 4 pattes, poser un seul pied à terre et puis se mettre debout) et plus il aura par les suites des facilités au niveau moteur.

On a parlé beaucoup des facultés motrice et du rôle du système nerveux central. Si on fait plus attention à la pyramide des apprentissages ci-dessus, on remarque que dans les niveaux plus élevés de la pyramide on retrouve le « Développement Perceptuo-Moteur » (les comportements, les émotions) et ensuite les « fonctions cognitive et l’intelligence » (l’apprentissage).
Cela signifie simplement que la motricité, le mouvement sert de base pour le développement de l’intelligence, des facultés d’apprentissage et dans la gestion des émotions!


Pour résumer, il s’agit de retravailler les mouvements de base sur lesquels reposent notre motricité et notre développement cognitif et émotionnel. Une maison solide implique des fondations correctes!


Certes les mouvements proposés peuvent sembler « particuliers » mais leur pratique quotidienne ne prends que 5 minutes et est sans danger.

Ils sont à votre disposition si vous désirez les pratiquer.
L’intégration d’un réflexe prends entre 4 et 6 semaines en effectuant un travail quotidien de votre part.


En fonction de différents tests réalisés au cabinet, je vous donnerais l’accès à une page concernant un réflexe que VOUS devez travailler et qui peut améliorer votre symptomatologie. Le travail est ainsi totalement individualisé.
Si le premier réflexe semble être intégré, et si c’est nécessaire, l’accès à une autre page de rééducation sera permise, etc…

Les Réflexes Principaux

Le Réflexe Tonique Labyrinthique

Le Réflexe Tonique Asymétrique du Cou

Le Réflexe Tonique Symétrique du Cou

Le Réflexe Spinal de Pérèze et de Landau

Le Réflexe Spinal de Galant

Le Réflexe de Babinski et le Réflexe Plantaire

Le Réflexe Amphibien

Le Réflexe de Protection des Tendons

Réflexes en lien avec la sphère émotionnelle

Le Réflexe de Moro

Le Réflexe de Paralysie par la Peur

Sources intéressantes

http://www.rmt-belgique.com/

https://www.reflexes.org/

La chaîne YouTube de l’IMP: https://www.youtube.com/channel/UC5AGiLlnGzEm35kwAuQkaIw/videos

Quelques vidéos de travail sur les réflexes archaïques :http://www.arkeo.fit/blog/