La Kinésithérapie Analytique de Raymond Sohier

Qu’est ce que la Kinésithérapie Analytique?

La Kinésithérapie Analytique regroupe un ensemble de techniques et d’examens spécifiques permettant le traitement et la prévention des affections articulaires de l’ensemble du corps. Les manoeuvres de réharmonisation articulaire sont des mobilisations douces réalisées en position de raccourcissement des structures péri-articulaires (muscles, ligaments, capsules articulaires,…) ce qui présente plusieurs avantages:

  • L’utilisation de moins de force pour mobiliser l’articulation et l’absence de craquement lors de la manipulation (on ne va pas forcer l’articulation),
  • L’absence d’étirement des différentes structures péri-articulaires (pas de lésion possible),
  • Le caractère indolore du traitement

Ces avantages en font une technique sûre ne comportant aucun risque.

 

Les décentrages articulaires peuvent être d’origine traumatique, micro-traumatique ou  dus à une gestuelle prédominante ou répétitive. Lorsqu’ils surviennent, ils perturbent l’information arthroceptive de l’articulation engendrant comme première conséquence: une contracture musculaire. Cette dernière est le premier signe d’une articulation en souffrance contrairement à la douleur qui n’est pas forcément directement présente. A plus long terme, des modifications structurelles telles que l’arthrose apparaissent. L’évolution est lente et est parfois indolore pendant des années. Progressivement elles rappellent leur présence lors de sollicitations trop importantes ou inhabituelles. Au fil des années, les douleurs s’intensifient et surviennent de plus en plus fréquemment.

Ceci n’est que la conséquence d’une articulation décentrée. Le rythme biomécanique n’est plus respecté et les forces qui transitent par l’interligne articulaire ne s’expriment pas librement. La résultante des forces ne permet pas de créer un environnement physique idéal, capable de stimuler correctement le potentiel génétique de renouvellement cellulaire. L’articulation, mal positionnée, est donc obligée de s’adapter à son « nouveau » centre articulaire. Pour ce faire, elle fabrique un tissus anarchique afin de retrouver une stabilité et une congruence articulaire (ostéophytes, excroissances osseuses).

Pour résumer, lorsque le thérapeute réharmonise une articulation, il lui rend son rythme biomécanique induisant le renouvellement cellulaire de l’articulation ainsi que le relâchement des structures péri-articulaires en relation avec celle-ci. L’arthroception est ainsi rétablie et les informations nociceptives n’ont plus lieu d’être.

 

Bien mieux que de long discours, voici un article écrit par Raymond Sohier en 2001 expliquant ce qu’est la Kinésithérapie Analytique.

Qu’est ce donc que la kinésithérapie analytique?

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter un site entièrement consacré à cette méthode:

http://www.kineduc.be

Retour aux techniques utilisées